25% : c’est le nombre de personnes vivant avec le VIH qui ne le savent pas

Source: Agence de la santé publique du Canada de 2011

Se faire dépister régulièrement est la seule manière de connaitre son statut sérologique. Mais avant tout, le dépistage est un acte décisif pour prendre soin de sa santé et pour protéger son ou ses partenaires sexuels.

Le dépistage permet de :

  • Connaitre son statut sérologique et ainsi prendre les précautions qui conviennent pour éviter de transmettre le virus.
  • Commencer un traitement le plus tôt possible si le résultat est positif afin de contrôler la multiplication du virus et ainsi maintenir ou améliorer sa santé.
  • Prendre soin de sa santé et de celle de ses proches.

Le dépistage est gratuit en Ontario. Les résultats s’obtiennent généralement en une à trois semaines après la prise de sang avec un test standard, ou bien quelques minutes avec un test rapide de dépistage du VIH.

Où aller pour se faire dépister?

Pour trouver un centre de dépistage anonyme ou un point de service en Ontario, veuillez appeler la ligne d’info sida au 1-800-668-2437 (à Toronto, composez le 416-392-2437). Le service en français est disponible du lundi au vendredi, de 10h à 17h.

Consultez également le site https://vih411.ca/ qui offre un outil de recherche géolocalisé (en fonction de votre emplacement), ou encore notre liste des organismes proposant des services de dépistage.

Vous pouvez également demander un test à votre médecin de famille.

Si vous habitez Toronto, le seul service de dépistage offert en français se trouve au Centre Francophone de Toronto.

Vous êtes soucieux de la confidentialité?

A cause des préjugés et de la stigmatisation qui peuvent exister autour du VIH et du sida, certaines personnes préfèrent ne pas révéler leur identité. Le dépistage anonyme est offert dans un certain nombre de centres à travers l’Ontario. Votre nom ne sera pas demandé du tout. Une autre option est de faire un test non-nominal. Dans ce cas, un code remplacera votre nom sur les formulaires et les échantillons.

Quand se faire tester?

  • Si vous venez d’avoir un comportement sexuel à risque (comme une pénétration anale ou frontale sans condom par exemple), attendez trois semaines et consultez un centre de dépistage.
  • Si vous ne connaissez pas votre statut viral, si vous ne vous souvenez plus de la date de votre dernier test, ou si vous n’avez jamais passé de test, faites-vous dépister dès maintenant.
  • Si vous avez reçu un résultat positif à un test d’une infection transmissible sexuellement ou par le sang (comme par exemple la syphilis, la gonorrhée, la chlamydia, l’hépatite B ou l’hépatite C), vous devriez également effectuer un test de dépistage du VIH.
  • Si vous désirez avoir un enfant, faites-vous tester avant de tomber enceinte. Des traitements existent pour réduire les risques de transmission à l’enfant.
  • Si vous avez déjà été testé, pensez à le refaire régulièrement (au minimum une fois par an).

Les tests de dépistage détectent les anticorps anti-VIH présent dans votre sang. Les anticorps sont la réponse de votre système immunitaire à la présence du virus. Grâce à l’amélioration des techniques de dépistage, les anticorps sont maintenant détectables à partir de trois semaines après une exposition au VIH (au lieu de trois mois comme c’était le cas avant). On appelle cette durée la « période fenêtre ».

Rappelez-vous qu’une infection au VIH ne génère pas forcément de symptômes. Vous pouvez très bien être porteur du virus sans ne montrer aucun signe et sans le savoir.

Malheureusement, si vous avez le VIH sans le savoir, la maladie vous rattrapera certainement sous la forme d’une infection opportuniste ou d’une autre maladie liée au sida. N’attendez pas ce moment car il sera trop tard pour bénéficier des meilleures options de traitement.

Se faire dépister plus tôt, c’est se faire traiter plus tôt. Cela veut dire une meilleure santé pour vous et un risque réduit de transmission pour votre ou vos partenaires.

Que se passe-t-il si le résultat du test est positif?

Un diagnostic de séropositivité, c’est une nouvelle qui va changer votre vie. Mais ce n’est pas une sentence de mort et cela ne veut pas forcément dire que vous aurez un jour le sida. C’est par contre un signal déterminant qui va vous permettre de rester en bonne santé, plus longtemps.

Il existe de nombreuses options pour vivre une vie en tant que séropositif la plus normale possible. Les traitements permettent de ralentir voire même stopper la multiplication du virus dans votre organisme. La recherche montre également que le plus tôt vous recevez des soins appropriés, le mieux vous protègerez votre santé à long terme.

Ainsi, votre première étape sera de trouver un médecin spécialisé dans le traitement du VIH/sida afin d’accéder le plus rapidement possible à des soins qui vous conviennent. Sachez qu’il existe de nombreux professionnels pour vous aider. Votre médecin ou votre centre de dépistage peuvent vous guider pour trouver un spécialiste.

Et vous, connaissez-vous votre statut?

Si vous avez été nouvellement dépisté séropositif, consultez notre page « Accéder aux soins et traitements ».

Si vous avez reçu un résultat négatif, restez ainsi ! Continuez à suivre les recommandations pour prévenir la transmission.